Résumé

 

Ces règles ne sont valables tant qu’un fit en majeures n’est pas trouvé. Les bicolores servent à les rechercher.

Tant pour l’ouvreur que pour le répondant :

  • Le bicolore est un changement de couleurs dont la deuxième couleur annoncée est au moins 4ème.
  • Si la première couleur annoncée est une majeure celle-ci est forcément 5ème. Annoncer en premier une mineure signifie que l’on a les points pour parler, mais que l’on n’a pas le nombre de cartes requis en majeures.

Il y a 3 types de bicolores : le bicolore économique, le bicolore cher et le bicolore économique à saut. Chaque bicolore exprime, nous l’avons vu la forme du jeu, mais surtout son nombre de points.

Ici, le bicolore économique à saut n’est pas étudié.

Le bicolore économique est lorsque la deuxième couleur est de rang inférieur à la première. 1P2T, 1C2K, 1K2T, 1P2C

Le bicolore cher est lorsque la deuxième couleur est de rang supérieur à la première. 1T2C, 1C2P, 1K2P.

Le bicolore économique de l’ouvreur promet au moins 12 pts. Celui du répondant au moins 11 points

Le bicolore cher de l’ouvreur promet au moins 17 points. Celui du répondant au moins 13 points.

Les interventions

Résumé

Intervenir c’est faire une enchère lorsque les adversaires ont parlé.

Pour intervenir il faut au moins :

  • 5 cartes en majeures et 6 cartes en mineures.
  • Et la majorité des points dans la couleur d’intervention, soit 2 honneurs au moins.

L’intervention en majeures nécessite au moins :

  • 8 points en position verte
  • 11 points en position rouge

L’intervention en mineure nécessite toujours au moins 11 pts.

Pour la suite des échanges le partenaire connaissant le nombre de cartes et le nombre de points de l’intervenant, conclura en une seule fois ( c’est à dire qu’il ne reparlera jamais!).

  • il additionnera les points H de sa main à ceux de son partenaire et si le total est 15
  • il ajoutera son nombre de cartes dans la couleur de l’intervention à celui de son partenaire.
  • il déclarera le palier correspondant au nombre total de cartes : 8 cartes palier 2, 9 cartes palier 3, 10 cartes palier 4, voire 11 cartes palier 5.

Si ces conditions ne sont pas requises, il PASSE. La couleur de l’intervention sera obligatoirement son entame !

Le but de l’intervention n’est pas de gagner les enchères, mais d’empêcher les adversaires de trouver une manche ; quitte à perdre d’une ou deux levées. Une levée en rouge et deux levées en vert. C’est pour cela qu’il faut être très stricte sur les interventions en rouge.

Retour portfolio bridge

BIEN ENCHERIR :

« Les enchères de barrage »

Les enchères de barrage

Izoenn Bien enchérir, Enchères de base

« Le répondant avec 11 points »

Le répondant avec 11 points

Geeeen Bien enchérir, Réponses à l’ouverture

« Les enchères indéterminées de 12 H à 21 H »

Les enchères indéterminées de 12 H à 21 H

Izoenn Bien enchérir, Enchères de base Enchères de base

« L’esprit du bridge »

L’esprit du bridge

Geeeen Bien enchérir, Les ouvertures

« Tableaux des réponses et redemandes » est verrouillé

Tableaux des réponses et redemandes

Geeeen Bien enchérir, Réponses à l’ouverture, Redemandes de l’ouvreur

« Le cue bid »

Le cue bid

Geeeen Bien enchérir, Enchères du camp de la défense

« Bicolores et interventions »

Bicolores et interventions

Geeeen Bien enchérir, Redemandes de l’ouvreur

« Le contre à la couleur »

Le contre à la couleur

Geeeen Bien enchérir, Contre et surcontre

« Les interventions »

Les interventions

Geeeen Bien enchérir, Enchères du camp de la défense