Souvenirs 

A ma mère

 

Comme tu aimes ta tapisserie,
Tu joues de ta broderie,
Ton esprit suit l’aiguille qui pique
L’étoffe, Ô recueil artistique !

 

Regard bleu, dirige le point,
Ta main façonne le dessin,
L’étoffe et la couleur qui brillent.
Ta toile lentement s’habille.

 

Le petit point de cet ouvrage,
A ton modèle donne sa vie.
Sur ton expression de visage
Il amène un sourire ravi.
Ô toi brodeuse, Mère de l’adresse,
Beaucoup de soin et de finesse,
Ta broderie métamorphose
Le tissu que tu recomposes.

 

Addenda. pour cette information :
Pour la broderie, va savoir piquer le point,
La poésie te demande de placer le mot,
L’une et l’autre ne manqueront leur place point,

 

Associe poésie, broderie, comme un lot
*** Gen ***
Numéro 1015
Publié dans L’affection