Portrait Y. D.Chatillon   Il est dû à la société qui corrompt l’homme,  le détourne de sa bonté naturelle (cf Rousseau). *** Quel dommage! Ce meuble est fichu! C’est toujours comme ça avec elle… Je ne veux plus le regarder, j’en suis abasourdi. Quelle bizarrerie! Mon frère me tourna leVoir plus

Portrait, la mère Paradoxe A la droite du couloir, entre deux colonnes en marbre, s’élevait une riche console Vénitienne de deux mètres de long dont le cadre doré des miroirs semés d’étoiles d’or représentait toutes les générations de la famille maternelle. Quarante mille ampoules enfermées dans des globes fluorescents éclairaientVoir plus

0.0 00   Un article si différent Merci Patron (l’ancien)   Nous n’avions pourtant qu’une vision réduite, une double fenêtre faisant face au soleil qui inondait notre algéco situé à l’Est, mais notre ancien bureau avait été mis en transit au milieu des ouvriers. Quatre employés y travaillaient désormais, l’algécoVoir plus

0.0 00 La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres   Le Haïk est un voile blanc porté par les femmes Algériennes de générations en générations. Il entoure le visage comme sur la photographie, vous pouvez vous-même essayer d’habiller le vôtre d’un voile identique en le tenantVoir plus

Accepter de vieillir c’est aussi l’injustice de se préparer à mourir. Comment peut-on y consentir ? Dans le Larousse, le consentement s’exprime ainsi : adhésion et acceptation. Laisser le libre choix, l’expression de la liberté, c’est adhérer. L’expression des limites à cette liberté c’est accepter. On peut très bien accepterVoir plus