Skip to content

Systine et abstine mais… lutte pour la vie avec l’équilibre, loin des égarements, reste convalescent de ta santé.

Dans cette encyclopédie – parmi les voyages, la Terre et l’Univers, avec huiles et plantes, ces remèdes contre la maladies, le végétarisme qui donne des recettes de boissons et d’alimentation, – s’ouvrent sur un tapis de cartes et de blés, des écrits de religions où les forces de la nature se confondent avec la Médecine Conventionnelle ; Elles expédient dans les nuages son art et ses représentants, leurs mots et promesses non suivis d’effets, car l’équilibre de vie est dans l’odeur des essences et de la nature. Tchin Tchin !


Ecouter la musique d’Erhabenmaya-MilleetUnVoyages

 

 

Molière, le malade imaginaire
« La nature nous a mis au devant des yeux des voiles trop épais pour connaître quelque chose » aux « mystères » de notre être. Erreur populaire de croire que les médecins peuvent guérir

 

 

©

%d blogueurs aiment cette page :