Choisir un vin
En bon « vigneron », on souhaite choisir un vin unique dans un restaurant. Le choix du vin s’élabore au moyen d’une liste vin sur la carte des vins. Le restaurant est certainement l’endroit privilégié pour y déguster les grands vins et beaucoup de restaurateurs ont une stratégie de stockage et de recherche de vins bien faits et peu chers, digne d’éloges. Mais il faut savoir, comme dans toute profession, qu’il existe aussi des restaurateurs peu scrupuleux à la recherche du gain, seul. Il suffit de les ignorer au profit de ceux qui réalisent un travail émérite.

Une tactique à adopter au restaurant

Étonner le sommelier

 

Alors que la carte des mets est systématiquement apportée en premier, il serait plus pertinent de commencer par consulter la carte des vins, car le choix en est bien plus difficile que celui des plats. Le degré de précision de la carte reflète la qualité des vins, français ou autres, issus de vignobles, qui y seront servis.

Soyez intransigeant

D’abord sur la température de service. Ensuite, en goûtant le vin, s’il se dégage une odeur de moisi, il peut avoir un goût de bouchon. Sentez alors le bouchon : il sentira aussi le moisi. Sinon, selon les termes techniques, il ne s’agit que d’une odeur de réduction passagère.

Le panier

Appliquez votre propre tactique sur la décantation, sauf si vous avez affaire à un sommelier des plus compétents en phase avec son métier. Un vin servi en panier a, en toute logique, besoin d’être décanté ; mais, dans la plupart des cas, le panier est purement ornemental.

Les prix

Objets de consommation / prix à la propriété

Beaucoup de consommateurs trouvent le prix des vins, hors magasins vins, au restaurant, excessifs. Mais, comme ceux-ci sont libres, rien n’empêche un restaurateur de multiplier le prix initial d’un AOC vin par deux, trois ou quatre, comme n’importe quel commerçant.
Sauf qu’en matière de vins et millésimes, les prix de la propriété sont connus, ce qui permet les indispensables comparaisons, chose impossible pour l’achat de biens courants, dont le prix initial est inconnu.

Qualité, un maître mot

La carte des vins est la garantie du restaurant choisi ! il est normal qu’un restaurateur qui stocke depuis longtemps un grand nombre de vins et offre une large palette, fasse rémunérer ses services. Un coefficient de trois voire un peu plus n’est pas prohibitif.
Tout comme dans la restauration de grand luxe où le personnel et le cadre se paient très cher. Soyez alors vigilants, car, le seul problème se pose chez ceux qui ne stockent rien et vendent au prix fort le vin à peine arrivé. Alors, un seul conseil : fuyez ! vous n’y trouverez pas de la qualité.



Publicités

Rédigé par Geeeen

Geneviève Chatillon, - Géologie, récits de voyages - Planète Terre. Blog non professionnel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.