Thérapeutique aromatique formulaire dilution

Pour soigner les affections les plus courantes, nous avons composé quelques FORMULES D’ASSOCIATIONS D’HUILES ESSENTIELLES.

Par Geeeen

 


Des auteurs d’expérience, biologistes, médecins ont longuement réfléchi durant leurs années d’expériences et de recherches et ils en ont conclu qu’elles avaient une grande valeur thérapeutique. 

En outre, ces formules d’associations d’huiles Essentielles comportent généralement 3, 4, ou 5 huiles essentielles. Il est inutile de codifier des formules « fourre-tout », qui ne résolvent rien. Mieux vaut une formule simple et testée, qu’une formule comportant un grand nombre d’Huiles essentielles.

Par ailleurs ertains auteurs ont étudié des mélanges d’essences de plantes élaborés avec 7, 8 Huiles essentielles voire même plus. Nous n’approuvons pas ces formules trop complexes, hétérogènes où dans la prise desquelles des risques d’intolérances allergiques, ou réactions diverses ont été observés. En effet, elles interfèrent dangereusement entre-elles

 

Le pouvoir toxique des Huiles essentielles existe

 

Une mauvaise utilisation des  Huiles essentielles est l’origine d’un pouvoir toxique reconnu. Des personnes non averties ont été intoxiquées car elles les utilisaient à mauvais escient : il semblerait qu’elles appliquaient des frictions trop importantes au cours d’une seule et même journée, utilisaient des formules d’Huiles essentielles disparates en non adéquation avec les symptômes, doses trop importantes et surtout sans synergies entre les différentes essences de plantes utilisées.

Doses

En principe, les prescriptions médicales seules doivent juger de la dose à administrer.

Posologie journalière :

 

En prise orale :

 

UNE GOUTTE à HUIT GOUTTES/jour

En frictions :

 

Sur UN ou DEUX/jour

Dans le cas où le médecin phyto-aromathérapeute prescrit plusieurs associations d’Huiles essentielles à appliquer en frictions, alterner tous les deux à trois jours l’application des formules d’associations d’Huiles essentielles prescrites.

Important : Dans une même journée, éviter d’employer plusieurs associations d’Huiles essentielles différentes.

 
 

Prescriptions

 

A savoir qu’il est prudent de ne prescrire que des formules comprenant 3 à 5 Huiles essentielles maximum, de préférence issues d’une seule et même  ou familles de plantes avec les mêmes caractéristiques. Les conifères, les myrtacées, plantes balsamiques, ombellifères, composées présentent cette particularité. C’est le seul moyen de diminuer les risques de résistance de microbes croisés. Un germe pathogène peut résister à une Huile essentielles, mais vraisemblablement pas aux 3 ou 4 autres.

 

Associations

 

L’utilisation d’une seule Huile essentielle est à privilégier  à l’association de quatre Huiles essentielles dont les propriétés se complètent, elle sera plus efficace.

A noter que c’est l’utilisateur lui-même qui saura discerner ce qui lui convient le mieux, après l’observation du mieux-être puis soulagement éprouvé quasi-immédiat qui devrait intervenir après une application à même la peau d’une formule d’association d’Huiles essentielles.

Utilisation des formules d’associations d’Huiles essentielles

 
Il existe de nombreux exemples d’associations,  ils doivent être élaborés sur des modèles de dilution précis, faits au pourcentage optimum indiqué.
 

Massage médical ou sportif

 

– L’Huile essentielle sera composée de 3 à 5% d’huile essentielle diluée dans de l’huile d’amande douce. Ce taux sera réduit à 0,5% pour les enfants de deux à cinq ans ; et à 2% pour les enfants de 5 à 12 ans.

– De plus, le massage doit toujours remonter des extrémités vers le cœur.
 

L’onction

 
· Les onctions se réalisent sur de petites surfaces de peau, avec, en conséquence une concentration plus importante. Prévoir environ 50% d’huile essentielle et 50% d’huile d’amande douce.

· Les zones concernées sont le front, les tempes, la nuque.

· Quelques essences sont contre-indiquées comme cannelle, origan ou girofle.

· Utiliser de préférence citron, lavande, camomille, eucalyptus, bois de rose, ou niaouli.
 
 

La friction

 
– La friction se fait en application sur la peau. Friction le long de la colonne vertébrale« l’arbre de vie »et sur les zones malades.

– Elle se pratique en remontant vers le cœur par mouvements circulaires, dans le sens des aiguilles d’une montre pour stimuler, ou dans le sens inverse pour apaiser.

– Les articulations, plante des pieds sont concernées, mais elles se montreront d’une grande efficacité en application le long de la colonne vertébrale, l’arbre de vie. 

– Une huile pour friction se compose de 5 à 20% d’huile essentielle diluée dans de l’huile d’amande douce et peut s’étendre de 10 % à 25 % en fonction du sujet ( enfants, sensibilité accrue, réactivité, âge).
 
 

Résultats, efficacité :

 

– Efficacité ressentie environ 5 à 15 min après l’application, guérison espérée au terme de trois jours de traitement, selon durée de traitement prescrite.

– Dans le cas contraire, consulter son médecin habituel.

En cosmétologie

 
Quelques unes des formules qui vont vous être proposées sont élaborées avec le myristate d’isopropyle à des pourcentages variant de 10 à 25 %.

Par ailleurs, le myristate d’isopropyle est une base destinée aux compositions de diffuseur à tiges. Le myristate d’isopropyle est utilisé comme support de parfums pour diluer les matières premières aromatiques. Il peut se mélanger avec de l’alcool, désodoriser les habitations ou en parfumerie. Il entre dans la composition de l' »alcool des parfumeurs ».

Son aspect huileux est non gras et ses propriétés émollientes intéressent l’usage de la cosmétique.

 

 

 
 
 
 
 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.