La danse orientale est souvent pratiquée par les femmes, et appréciée, elles expriment ainsi au travers de cet art, leur féminité et leur vitalité. Elles doivent avant tout acquérir l’avantage de la puissance et de la maîtrise de leurs mouvements. Toutefois, la danse orientale connaît un inexorable déclin dans le monde arabe. De Marrakech au Caire, le puritanisme religieux menace cette pratique. A tel point que l’un des plus grands festivals de la discipline se tient en 2014,  en Israël.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.