Formules d’Huiles essentielles

 

Essence algérienne :

essence de niaouli 25 gr
essence de lavande 25 gr
menthol 1 gr
eucalyptol 5 gr
gaïacol 1 gr
alcool à 90 ° qsp 120 cc

Prévention et traitement des maladies infectieuses, des affections pulmonaires, de la grippe …

Essence d’Italie :

cannelle 90 gr
cardamome grand 60 gr
galanga 60 gr
girofle 15 gr
poivre long 12 gr
muscade 8 gr
ambre gris 0.2 gr
musc 0.2 gr
alcool à 90 ° 1 litre

Faire macérer un mois et filtrer.
Aphrodisiaque : 20 à 30 gouttes sur du sucre.

Teinture d’arnica aromatique :

fleurs d’arnica 50 gr
girofle 10 gr
cannelle 10 gr
gingembre 10 gr
anis 100 gr
alcool 1 litre

Faire macérer 8 jours. Passer.

Une cuillerée dans un 1/2 verre d’eau sucrée, réitérée 2 ou 3 fois par jour, dans le cas de chute et de contusion. Bon odontalgique.

Eau miraculeuse :

 

angélique 30 gr
romarin 30 gr
marjolaine 30 gr
baume des jardins 30 gr
hysope 30 gr
absinthe 30 gr
menthe 30 gr
thym 30 gr
sauge 45 gr
eau-de-vie 2.500 litres

Mettre dans une bouteille exposée 15 jours au soleil. Filtrer. Mettre en bouteilles et boucher.

Contre indigestions, constipation, infections intestinales, asthénies, vertiges : une cuillerée à café chaque matin.
Pour les pansements des plaies, abcès : en compresses, 2 à 3 fois par jour.

Formule d’Essence de fraise :

– 5 parties d’éther acétique,
– 3 p. d’éther amylacétique,
– 2 p. d’éther amylbutyrique,
– 5 p. d’éther butyrique,
– 1 p. d’éther formique,
– 1 p. d’éther méthylsalicylique,
– 1 p. d’éther nitreux,
– 2 p. de glycérine.

– Formule d’un parfum artificiel alimentaire :

Le caramel

 

café artificiel  100
beurre artificiel  100
dihydrocoumarine  200
maltol    10
éthyvanilline    30
acide lactique   500
absolu de fèves Tonka     40
absolu de benjoin     10
absolu vanille bourbon     10
1 000

Ces formes d’essences s’utilisent à la dose de 10-15 gr pour 100 kg de sucre cuit.

De nombreuses autres formules ont été crées pour reproduire artificiellement les parfums de : banane, pêche, pomme, raisin, amande, noix, noisette, abricot, prune, poire, coing, cassis, groseille, noix de coco, orange, citron, pamplemousse, mandarine, café, beurre, vanille, rhum …

Quant aux essences de fruits naturelles employées en confiseries, elles proviennent de la distillation d’une quantité considérable de fruits de première qualité, dont on retire parfois à peine le 1/20.

2 commentaires

  1. Hervé Lemoine08/09/2012 21:06:09le17/01/2011 à 16h21Je passe régulièrement sur votre blog. C'est une mine de renseignements pour les amateurs de mèdecines douces. Bravo, continuez surtout.Veuillez recevoir toute ma sympathie

  2. Commentaire de Josiane15/01/2011 à 22h15Très compliqué à réaliser ….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.