Les Fontaines

Les Fontaines, ainsi que les rivières, étaient en général filles de Téthys et de l’Océan. Elles se trouvaient placées sous la protection de nymphes et de génies avec lesquels on les identifiait. Celles dont les eaux passaient pour avoir une vertu curative ou salutaire étaient les plus vénérées. Aux jours de fêtes solennelles, à l’occasion d’une réjouissance publique, on les couvrait de feuillage et de verdure, on les entourait de fleurs et de guirlandes, on leur faisait des libations, elles recevaient en un mot tous les honneurs de la divinité.

 

 
La légende de Pégase

Parmi elles il  en avait qui, par leur origine, différaient de toutes les autres fontaines. Pour des raisons particulières, les poètes se sont plu à les célébrer. De ce nombre étaient par exemple, en Grêce, Aganippe, Hippocrène, Castalie et Pyrène.

 

Au Château de Versailles

Aganippe, qui sort du pied de l’Hélicon, en Béotie, était fille du fleuve Permesse. Ses eaux avaient la vertu d’inspirer les poètes, et elle était consacrée aux Muses. Auprès d’elle, si près même qu’on la confond souvent avec elle, était Hippocrène, fontaine que le cheval ailé Pégase fit jaillir d’un coup de pied. Elle aussi était pour les poètes, une source d’inspiration.

Mais la fontaine inspiratrice par excellence, celle que les Muses et Apollon préféraient entre toutes, c’était Castalie. Elle jaillissait au pied du Parnasse et n’avait pas toujours été une simple fontaine. Elle avait vécu, et parcouru sous la forme d’une gracieuse nymphe la vallée qu’elle baignait de son onde. Aimée d’Apollon, elle fut métamorphosée par ce dieu en source limpide et fraîche ; mais elle possédait la vertu chère aux poètes d’exciter l’enthousiasme et d’exalter l’imagination. Quiconque venait boire à ses eaux se sentait inspiré du génie poétique. Le murmure même de la source était inspirateur. La Pythie de Delphes éprouvait parfois le besoin de venir tremper ses lèvres dans l’eau de Castalie, avant d’aller rendre ses oracles et s’asseoir sur son trépied.

A l’entrée du Péloponèse, les Muses avaient aussi leur fontaine favorite et qui leur était consacrée. Elle jaillissait au pied de la citadelle de Corinthe ou Acrocorinthe, et s’appelait la fontaine de Pyrène.

Sur l’origine de cette fontaine, les mythologues ne sont pas d’accord. Les uns rattachent sa légende à celle de Sisyphe ou l’Alope et de sa fille Egine enlevée par Jupiter. D’autres racontent que la nymphe Pyrène, inconsolable de la perte de Cenchrias ou Cenchrée, sa fille, tuée, par accident, d’un dard que Diane lançait à une bête sauvage, en versa tant de larmes, que les dieux, après sa mort, la changèrent en cette abondante source qui alimentait Corinthe. Dans la fable de Bellérophon, les eaux fraîches de cette source avaient retenu Pégase sur ses bords, quand le héros s’empara de ce cheval ailé pour s’élever dans les airs et voler à ses exploits.

La vue d’une fontaine isolée, le bruit monotone de sa source portent naturellement à la mélancolie ; de là ces métamorphoses des grandes douleurs en fontaines. Ainsi Biblis de Milet, fille de la nymphe Cyanée et soeur de Caunus, ne pouvant se consoler de l’éloignement de son frère et le cherchant de toutes parts, finit par s’arrêter dans un bois où, à force de pleurer, elle fut changée en fontaine intarissable.

Les sources thermales avaient aussi leur fable. C’est ainsi que la nymphe Jouvence, métamorphosée en fontaine par Jupiter, avait la vertu de rajeunir ou d’arrêter la marche des années. Où était cette fontaine merveilleuse ? La fable ne le dit pas. Au moyen-âge on la faisait venir du Paradis terrestre, et on la plaçait dans les déserts d’Afrique. Au commencement du XVIè siècle, deux explorateurs espagnols, la cherchant en Amérique, firent la découverte de la Floride.

***

Cet article tiré du livre de Commelin, Mythologie Grecque et Romaine, permet de connaître mieux l’histoire des Fontaines au travers de la Mythologie traditionnelle des Grecs et des Latins. Je suis tout-à-fait d’accord avec l’auteur du livre. Si la Mythologie, fait rêver, « elle représente évidemment une série de mensonges. Seulement on ne peut oublier que ces mensonges ont été, durant des siècles, des sujets de croyances. Dans l’esprit des Grecs et des Latins, ils étaient dogmes et réalités. A ce titre ils ont inspiré les hommes, les artistes, les poètes, les littérateurs et permis la création de magnifiques chefs-d’œuvre. Il est donc un devoir de répéter, mot pour mot, les écrits. » J’ai donc respecté, reproduit, recopié, dans cet article,  le texte dans sa plus grande simplicité, avec ses merveilleux détails, sans me préoccuper de leurs éventuelles exagérations.  Je vous en souhaite une bonne lecture.

 

La légende de Pégase

 

4 réflexions sur “Les Fontaines

  1. je n'avais jamais vu les fontaines sous cet angle! j'ypenserais maintenant quand j'en verrais :)petite question qui n'a rien à voir 🙂 sais tu ce qu'est devenu ton article sur la sciatique? j'avais son lien en bas de mon article ici http://www.greenmaman.com/article-solutions-que-j-ai-testes-pour-guerir-d-une-hernie-discale-cervico-brachiale-spinup-medecines-douces-74508953.html et en le relisant je me suis apperçue que l'article n'existait plus ..si tu peux me redonner le lien pour que je puisse le changer 🙂 belle fin de soirée Ness

    J'aime

  2. Bonjour Nessa,Merci du passage.Je te réponds ici mais je ne maîtrise encore pas tout-à-fait les commentaires sur Blogger. Je ne sais pas où ma réponse va s'afficher. Voilà le nouveau lien blogspot de la sciatique : http://lemiroirauxessences.blogspot.com/2013/03/la-sciatique.htmlUn peu dans la même catégorie de maladies, tu as aussi : la coxarthrose :http://lemiroirauxessences.blogspot.com/2013/05/la-coxarthrose.html Bisous je vais venir te voir.A bientôt.

    J'aime

  3. (trf de blog, ne pas tenir compte de la date de com.)Bonsoir ,Je trouve votre blog super sympas!!! j'ai un blog test sur la nouvelle plateforme voici le lien: http://u2-blog.overblog.com/ j'aimerai savoir comment faut il faire pour mettre une image perso dans le fond gris et une autre pour mettre dans le fond blanc de mon blog?Bonne soirée@ Bientôt…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.