Recette de la pommade à l’argile pour dermatoses

L’argilothérapie

  

  

Elle est un remède polyvalent et peut être alliée à l’aromathérapie dans le traitement des affections cutanées où elle joue un rôle complémentaire. Avec le soleil, l’air et l’eau dont elle garde les principes vitaux, elle constitue le plus puissant agent de régénération physique.

De nombreux auteurs furent d’ardents propagandistes en faveur de l’argile, pour ses propriétés polyvalentes guérissantes, antiseptiques, antibactériennes, absorbantes du mal et des toxines, reminéralisantes, cicatrisantes et radioactives.

En usage interne, la composition chimique de l’argile est un véritable remède pour le corps malade car il lui apporte tous les éléments nécessaires à sa guérison ou à la prévention.
Quant à l’usage externe, l’argile a l’avantage de ne jamais faire de mal et de pouvoir être utilisée dans n’importe quel cas de maladie aiguë ou chronique, sur n’importe quelle plaie ou lésion et ce quelque soit l’âge du patient.
Dans l’organisme ou en surface, elle mène toujours un excellent travail d’épuration. Quelques effets secondaires peuvent apparaître tout d’abord, mais ils sont le signe de la réussite du traitement précédant la guérison.
Les applications de l’argile ont leur place dans tous les soins où interviennent les huiles essentielles.
L’argile s’allie à elles soit sous forme de poudre, obtenue à l’aide d’un mixer ou d’un moulin à café, soit sous forme de pâte, délayée dans de l’eau et chauffée.

Les huiles essentielles s’intègrent à la pâte par osmose, en lui communiquant leur odeur ; l’argile joue le rôle de vecteur, transportant les propriétés de chacune d’elles.

 

Argilothérapie/aromathérapie

 

Les préparations d’argile associées à des huiles essentielles, proposées dans les formules ci-dessous, sont utilisées en applications externes et locales sur l’endroit qui nécessite les soins

On peut donc soigner ainsi les affections de la peau qui envahissent le corps : acné, eczéma, psoriasis, dartres, prurit, et les affections localisées : blessure, contusion, plaie, abcès, furoncle, anthrax, zona, onychose, cor, durillon, etc.

 

Utilisation

L’argile liée à l’aromathérapie peut être utilisée sous trois formes :

Poudre fine d’argile blanche pour poudrage

Y incorporer la formule d’huiles essentielles de l’indication thérapeutique correspondante : 4 ml d’huiles pour 100 g d’argile. Mettre la formule d’huiles essentielles en l’argile dans un moulin à café électrique et actionner 7 à 8 secondes pour faire le mélange idéal.

Emplâtre d’argile blanche

Argile blanche : 100 g,
Eau de Volvic : 75 g,

une pincée d’oxyde de Zinc,

avec formule correspondante d’huiles essentielles. Bien délayer tous les ingrédients avec l’eau à feu très doux, en incorporant peu à peu le dosage de la formule d’huiles essentielles.

 

Pommage à l’argile pour dermatoses

Ingrédients pour 30 g de pommade :
– Eau distillée : 18 ml
– Oxyde de zinc : 6 g
– Argile blanche : 11 g
– Glycérine : 20 gouttes
– Soufre solubilisé : 15 gouttes
– H.E. (huile essentielle) Lavande : 14 gouttes
– H.T. H.E. carotte : 16 gouttes
– H.E. Géranium : 9 gouttes

Bien mélanger les ingrédients avec un batteur durant deux minutes. La pommade doit prendre un aspect très homogène, sans grumeaux.

 

 

Un commentaire

  1. Mutuelle jeune 30/08/2012 11:04:43super cette articlebonne continuationet a bientot

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.