De la récolte et de la conservation des plantes dépend l’action des végétaux car il est essentiel qu’ils conservent le maximum de leurs principes actifs

 

Voici la marche à suivre :

Conservation

Pour les conserver, on les dessèche au soleil, au séchoir, au four ou à l’étuve. Les fleurs doivent être protégées de la lumière, de la chaleur et de l’humidité. On conserve les plantes sur des claies ou en petits paquets suspendus. Auparavant, on mondera, c’est-à-dire on les débarrassera des substances étrangères, des portions mortes ou abîmées.

 

 Racines

En principe, les racines doivent être séchées à l’air sec et conservées à l’abri de l’humidité. Les racines mucilagineuses sont séchées au four. Écorces et bois seront séchés au soleil ou à l’étuve et conservés à l’abri de l’humidité.

 

Fleurs

Fleurs, feuilles semences, doivent être séchées à l’ombre dans un grenier ou une pièce à atmosphère sèche. Les conserver dans des boîtes dans un endroit sec.

 

Cueillaison

On cueillera les plantes par temps sec après le lever du soleil et la disparition de la rosée. On cueille les fleurs avant complet épanouissement. Les fleurs d’œillet et de rose se cueillent en boutons. Les feuilles se cueillent avant complet développement, au plus tard au moment de la formation des boutons floraux (sauf pour les plantes dont on emploie les feuilles isolées, soit les sommités fleuries, exemple : les labiées). Les bourgeons se cueillent au printemps, les fruits en automne, les racines au printemps et en automne,, les écorces d’arbres en hiver, les écorces d’arbrisseaux en automne, les écorces de résineux au printemps.

 

Bien garder à l'esprit que la négligence de ces données a contribué puissamment à faire tomber les plantes, à plusieurs reprises, 
dans le discrédit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.