Marjolaine

Marjolaine sauvage

LA MARJOLAINE

Origanum majorana, Labiée

Synonymes

Grand origan, marjolaine à coquilles.

Aire de production :

spontanée en Perse, toute la côte méditerranéenne, Allemagne, Hongrie, Yougoslavie …

Parties utilisées :

– sommités fleuries, essence.

PRINCIPAUX CONSTITUANTS CONNUS :

– huile essentielle obtenue par distillation à la vapeur d’eau : 85 % d’un mélange de camphre et de bornéol (Bruylants), terpinène, sabinène …

PROPRIÉTÉS :

usage interne :

– antispasmodique
– vagotonisant (augmente le tonus du parasympathique et diminue le tonus du sympathique), hypotenseur
– vaso-dilatateur artériel
– émousse la sensibilité, assoupit (à hautes doses, l’essence de marjolaine est stupéfiante.
– carminatif (augmente le péristaltisme intestinal)
– expectorant
– digestif
– anaphrodisiaque

  usage externe :

– vulnéraire
– fortifiant
– antalgique

INDICATIONS :

(comparables à celles de la menthe et du thym) :

usage interne :

– anxiété
– spasmes digestifs (aérophagie) et respiratoires
– syndromes artéritiques
– insomnies, migraines, tics
– psychasténie (neurasthénie), instabilité psychique
– météorisme
– éréthisme génital

usage externe :

– asthénie, débilité (bains)
– névralgies rhumatismales
– coryza

MODE D’EMPLOI :

usage interne :

– infusion : une cuillerée à dessert de plante coupée pour une tasse d’eau bouillante. Infuser 10 minutes. 2 à 3 tasses par jour.

– essence : 5 à 6 gouttes sur un morceau de sucre, 3 à 4 fois par jour.
– hydrolat : 5 à 20 gr par jour, soit seul, soit associé à d’autres antispasmodiques :

hydrolat de marjolaine ……………………….. 50 gr
hydrolat de valériane …………………….   aa 25 gr
hydrolat de laitue …………………………

1 à 3 cuillerées à soupe au coucher (anxiété, insomnies)

– oléo-saccharure antispasmodique :
– essence de marjolaine …………………….. cinquante gouttes
– sucre blanc …………………………………. )  aa 25 gr
–  lactose ………………………………………. )

une cuillerée à café dans une infusion, au coucher.

–  teinture d’arnica …………………………..  300 gouttes
–  alcoolat de racine de mandragore …. 100 gouttes
–  hydrolat de marjolaine ………………… qsp 100 cc

une cuillerée à café 2 fois par jour (syndromes artéritiques)

usage externe :

– la marjolaine est supérieure au thym pour les bains fortifiants.
– contre le coryza : respirer l’infusion
– contre les algies rhumatismales : compresses avec l’infusion ou frictions à l’aide d’une pommade contenant de l’essence (1 à 2 %).

N.B.

  1. – L’essence de marjolaine neutralise le bacille de la tuberculose à la dose de 0,4 %.
  2. – Pour préserver leur voix, les chanteurs ont, de tous temps, bénéficié de recettes très diverses : infusion de marrube sucrée avec du miel, bouillon de chou ou d’ail, boulettes composées de poudre de moutarde et de miel … L’infusion de marjolaine édulcorée au miel fait partie de l’arsenal.
  3. – On utilise également le gingembre sous forme de poudre « comme topique rectal pour forcer les chevaux à relever la queue, signe de vigueur et de race toujours apprécié des fervents de l’hippisme ».

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Marjolaine

  1. Pingback: Lexique des propriétés des huiles essentielles : Lettre H à M – Le blog du MiroirAuxEssences

  2. Pingback: Lexique des propriétés des huiles essentielles : Lettre N à T – Le blog du MiroirAuxEssences

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.