Plante potagère, sorte d’armoise, excellent condiment qui peut, à la rigueur, remplacer le sel, le poivre et le vinaigre

L’essence est obtenue par distillation de la plante

Estragon

Artemisia dracunculus.

Synanthérée

PRINCIPAUX CONSTITUANTS CONNUS :

– Estragol (60-70 %), 15 à 20 % de terpènes : ocimène, phellandrène …

PROPRIÉTÉS :

– stimulant général et digestif
– apéritif
– stomachique
– antispasmodique
– antiseptique interne
– carminatif
– emménagogue
– vermifuge
– anticancer (?)

 INDICATIONS :

– anorexie
– dyspepsies, digestions lentes, gastralgies
– dystonies neuro-végétatives
– hoquet, aérophagie
– flatulences, fermentations putrides
– dysménorrhées
– parasites intestinaux
– algies rhumatismales
– cancérose (?)

MODE D’EMPLOI :

– dans l’alimentation (salades, crudités, plats cuisinés)
– infusion : 25 à 30 gr par litre d’eau. Infuser 10 minutes.

Après les repas ou dans la journée.

– essence : 3 à 5 gouttes sur un morceau de sucre ou en solution alcoolique, 3 à 4 fois par jour

N.B. –

1. Certains reconnaissent à l’estragon des vertus anti-cancer.
2. Les malades soumis au régime sans sel l’utiliseront avec avantage.


Etude particulière des essences Ail Angélique Anis vert Basilic commun Bergamotier Bornéol (droit) ou Camphre de Bornéo Bouleau Cajeput Camomille allemande ou commune Camomille Romaine ou Noble Camphre du Japon Cannelle de Ceylan Carotte Carvi Chenopode anthelmintinque ou Ansérine vermifuge Citronnier Coriandre Cyprès Estragon Eucalyptus Fenouil Genévrier Géranium Gingembre Girofle Hysope Laurier cerise Lavande Marjolaine Menthe poivrée Niaouli Noix de muscade Oignon Oranger amer ou Bigaradier Origans Persil Pin Sylvestre Romarin Rose bois, bois de Rhodes Santal Santoline Sassafras Sarriette Sauge Serpolet Térébenthine Terpine Thuya Thym Tilleul Verveine des Indes Ylang-Ylang

3 commentaires

  1. Helliot 30/08/2012 11:25:46Maintenant c'est l'hiver on va se contenter des herbes aromatiques de supermarché.

  2. Gen 30/08/2012 11:20:13Les propriétés conservées des plantes séchées dépendent en partie du séchage qui est exécuté selon diverses méthodes indépendamment du principe actif recherché. Le séchage au soleil est le plus courant, les plantes sont déposées sur des paillis et exposées le jour au soleil et rentrées la nuit. Le paillis conserve suffisamment d’humidité pour permettre un séchage graduel. Certaines plantes ou l’obtention de certains principes actifs requièrent un séchage à l’ombre, les plantes sont alors disposées sur des claies à l’intérieur. Ces méthodes permettent de conserver les propriétés des différents constituants des plantes, notamment, les principes antibiotiques. Il est préférable de consommer l'estragon frais ou ciselé car, au séchage cette plante perd, sinon une petite partie de ses vertus mais surtout de sa saveur. Pour une pleine saveur, il est nécessaire de le consommer ciselé. Amitié Helliot.

  3. Helliot 30/08/2012 11:15:01Pour l'estragon séché que l'on met dans les plats que reste-t-il comme propriétés ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.