Anis vert

Pimpinella anisum – Ombellifère

PARTIES UTILISÉES :

– Semences, essence

PRINCIPAUX CONSTITUANTS CONNUS :

– Une essence (anéthol, méthyl chavicol, terpènes …), amidon, sucre, choline, acide malique, résines …

PROPRIÉTÉS :

usage interne :

– antispasmodique
– stomachique
– carminatif
– stimulant général (cardiaque, respiratoire, digestif) et sédatif à la fois de ces organes
– galactogogue
– aphrodisiaque (?)
– diurétique
– à doses fortes et prolongées, est un stupéfiant, ralentit la circulation, entraîne une parésie musculaire, une congestion cérébrale et des troubles d’absinthisme chronique (Cadéac et Meunier).

INDICATIONS :

usage interne :

– dyspepsies nerveuses, météorisme, aérophagie, vomissements nerveux
– migraines digestives, vertiges et éblouissements digestifs
– règles douloureuses
– coliques des enfants
– éréthisme cardio-vasculaire (fausse angine de poitrine, palpitations)
– asthme, spasmes bronchiques, toux
– insuffisance lactée
– impuissance, frigidité (?)
– oliguries

usage externe :

– utilisé dans les dentifrices

MODE D’EMPLOI :

– Infusion : 1 cuillerée à café pour 1 tasse d’eau bouillante. Une tasse après chaque repas.

– Poudre : 0,20 à 2 gr par jour, en cachets.
– Teinture : 1 à 3 gr par jour (1 gr = 50 gouttes) : 10 à 20 gouttes pour les enfants.
– Alcoolat : 5 à 15 gr (renferme 2 gr d’essence pour 98 gr d’alcool à 90 °).
– Sirop d’anis : 30 à 60 gr (enfants) : 1 cuillerée à café à la fois.
– Essence : 2 à 10 gouttes sur un morceau de sucre, 2 à 3 fois par jour. Enfants : 1 goutte par année d’âge – maximum : 6 par jour.

– Baume de soufre anisé (affections bronchiques) :

soufre …………………………………. 1 gr
essence d’anis vert ………………… 4 gr

6 à 8 gouttes dans une potion.

– Potion antispasmodique :

essence d’anis ………………………………………. X gouttes
éther sulfurique ………………………………. XX gouttes
laudanum de Sydenham …………………… XII gouttes
sirop diacode ………………………………….. 50 gr
infusé de badiane …………………………… 150 gr

– Liqueur d’anis :

semences d’anis concassées …………………… 40 gr
cannelle ……………………………………………. 1 gr
sucre …………………………………………….. 500 gr
eau de vie ………………………………………. 1 litre

laisser macérer 6 semaines. Filtrer. Un verre à liqueur après les repas (digestif, carminatif).

N.B. :

Les semences d’anis font partie, avec celles de carvi, cumin et fenouil, des quatre grandes semences chaudes.

 

Publicités

Une réflexion sur “Anis vert

  1. Pingback: Lexique des propriétés des huiles essentielles : Lettre A à G – Le blog du MiroirAuxEssences

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.