Maladie qui débute généralement vers 3 ou 4 mois

 
 

FICHE L ‘Eczéma du nourrisson

 

Eczéma joue nourrisson

 
 
  • – Atteint surtout le visage : placards prurigineux, rougeâtres, aboutissant à des vésicules, croûtes, squames. peut se propager au tronc et aux membres.
  • – Guérit parfois spontanément vers deux ans, avec possibilités d’autres manifestations allergiques plus tard : nouvelles poussées et surtout l’asthme (30 %).
  • – Généralement d’ailleurs, on retrouve une hérédité manifeste : parents, grands-parents, parentèle asthmatiques, eczémateux, arthritiques, terrains tuberculiniques, …
 
 

 TRAITEMENTS

 
 
La prudence est la première règle : pas d’actes médicaux agressifs.
 

 

 A) Local : en l’absence d’infection

 

 

Toilette à l’huile d’amande douce ou avec un savon acide.

  1.  – Compresses d’infusions végétales (diluées), pâte à l’eau …
  2.  – Contre les croûtes : pulvérisations ou pansements humides à l’eau bouillie, ou cataplasmes à base de fécule de pomme de terre.
  3.  – Lotions à l’eau de Dalibour (ou équivalent) diluée au 1/3 ou solution de Milian (ou équivalent) (violet de gentiane et vert de méthyle), bains au permanganate à 1 g pour 10 Litres,…
 
Bien entendu, sous surveillance du médecin prescripteur.
 Ici aussi, comme pour l’adulte et plus encore : ni antibiotiques (sauf exceptions … vraiment exceptionnelles), ni corticoïdes qui ne résolvent rien.
 
 
 Pas de vaccination antivariolique,  et même ne jamais laisser le nourrisson en contact avec un enfant dont la vaccination est en évolution (voir par ailleurs, certains articles qui traitent sur l’abolition de la vaccination antivariolique).
 
  1.  – Vêtements de coton, lavés au savon de Marseille et rincés à l’eau vinaigrée.
  2.  – Veiller à la propreté des personnes s’occupant du bébé (infections secondaires).
  3.  – Prévenir les lésions de grattage.
 

 

 B) Général

 
 Alimentation hypotoxique, mais normale et variée avec des jus de carottes, des infusions légères de laitue, bouillons de céréales (orge, avoine), biberons à la farine de soja.
 
  Vitamine F (préparations pharmaceutiques) et vitamine A, bien sûr d’extraction naturelle.
 
 Attention à l’excès de viande, aux poissons, à certains légumes qui seront éliminés souvent par expérience.
 

 Vaccins buvables si troubles intestinaux. En cas de complications, toujours du ressort du ou des médecins, de même que les traitements délicats de terrain.

 

2 commentaires

  1. Nessale07/12/2010 à 21h21mon loulou n'est plus un nourrisson mais il fait d el'egzéma au froid grrr j'avais vu que l'huile d carotte c'était pas mal aussi bisous belle soirée


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.