FORMULES

Prescriptions

Pratiques simples relatives à diverses affections justiciables de la thérapeutique aromatique.
Celles-ci peuvent également être à l’usage des phytothérapeutes lorsqu’ils établissent leurs prescriptions.
On utilisera : 

 

 

1/Pour les affections pulmonaires

(rhumes, grippe, bronchites, tuberculose, etc)

En traitement simple ou associé (selon les cas) curatif ou préventif (toujours) :

H.E. thym
H.E. niaouli
H.E. pin (aiguilles)
H.E. menthe            ⇛    aa 0,50 g
H.E. sauge
H.E. eucalyptus
Alcool à 90 °   
  
  ⇛  Qsp 60 cc


– soit 3 gr. Essence par 57 cl eau Volvic.

25 gouttes dans un demi-verre d’eau tiède, 10 minutes avant les trois repas.

Pour les enfants, selon l’âge, de 3 à 10 gouttes trois fois par jour.

N.B. – H.E. signifie «  huile essentielle ».

2/Pour les affections intestinales

 
(genre entérites, colites, parasitoses)
H.E. lavande
H.E. girofle
H.E. sarriette
H.E. basilic             ⇛  aa 0,50 g
H.E. carvi
H.E. sauge
Alcool à 90 °    ⇛  Qsp 60 cc

25 gouttes dans un demi-verre d’eau tiède, 10 minutes avant les trois repas.

Penser également au charbon, à la myrtille, à l’argile.

 

3/Pour les affections circulatoires

H.E. cupressus  ⇛ 1 g
H.E. lavande
H.E. sauge
H.E. genièvre                ⇛ aa 0,50 g
H.E. thym
H.E. romarin
Alcool à 90 °     ⇛ Qsp 60 cc

Même posologie.

Ne pas oublier l’hydrastis, l’hamamélis, le marron d’Inde.

4/Pour les infections des voies urinaires

 

 

H.E. cajeput
H.E. thym
H.E. lavande
H.E. girofle                 ⇛ aa 0,50 g
H.E. genièvre
H.E. niaouli
Alcool à 90 °  ⇛ Qsp 60 cc

Même posologie.

5/Pour les affections rhumatismales

 

H.E. genièvre     ⇛ 1 g
H.E. sauge
H.E. thym
H.E. cupressus             ⇛ aa 0,50 g
H.E. niaouli
H.E. sassafras      ⇛ 1 g
H.E. térébenthine       ⇛ 0,50 g
Alcool à 90 °  ⇛ Qsp 60 cc

Même posologie. 

6/Pour toutes les algies rhumatismales ou musculaires

Liniment avec :

 

Teinture de gingembre    ⇛
  
 180 g
H.E. d’origan   
  ⇛
 6 g
H.E. de genièvre    
  ⇛
 6 g
H.E. de camomille   ⇛  2 g
H.E. de térébenthine    
  ⇛
 5 g
Alcoolat de romarin    ⇛
  
 Qsp 500 cc

Une friction matin et soir (ou plus souvent) sur les endroits douloureux.


7/Formule à prescrire dans les cas de sénescence, pertes de mémoire

 

H.E. romarin     ⇛ 1 g
H.E. sauge
H.E. sarriette
H.E. basilic                       ⇛ aa 0,50 g
H.E. gingembre
H.E. marjolaine
Alcool à 90 °  ⇛ Qsp 60 cc

25 gouttes dans un demi-verre d’eau tiède, 10 minutes avant les trois repas.

On n’oubliera pas, selon les cas, le germe de blé, le phosphore, le magnésium.

 

8/Dans les cas de difficultés scolaires

A côté de la lécithine, du phosphore, du magnésium, de certains suppositoires de conception particulière,

utiliser :

H.E. basilic
H.E. sarriette
H.E. thym
H.E. marjolaine             ⇛ aa 0,50 g
H.E. romarin
Alcool à 90 °       ⇛ Qsp 60 cc

  
10 gouttes dans un peu d’eau tiède deux ou trois fois par jour, avant les repas.

 

 

N.B. : Ces préparations ne sauraient se concevoir qu’avec des essences naturelles et totales. Il ne peut être question de remplacer l’essence d’eucalyptus par l’eucalyptol (l’un de ses constituants), l’essence de menthe par le menthol, etc. On l’avait déjà compris au travers des nombreux articles mais encore convient-il de le répéter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.