Le granite, terme ultime du métamorphisme

Dans les chaînes de montagnes, les granites sont associés aux zones où le métamorphisme se manifeste.

 

têtes dans du granite

Métamorphisme

Les causes et la diversité du métamorphisme

Des études réalisées en laboratoire montrent que certaines roches soumises à des conditions de pression très élevée peuvent subir, tout en restant à l’état solide, des transformations comparables à celles observées dans la lithosphère. Une température élevée est essentielle pour la formation de nouveaux minéraux ; quant au feuilletage, il est provoqué par la pression. On sait que la température augmente avec la profondeur ; il en est de même pour la pression.
Vers 30 km de profondeur, la température est de l’ordre de 900 °C et la pression de 7 kbar.
Le métamorphisme du Limousin résulte des températures élevées et des fortes pressions qui régnaient dans les profondeurs au moment où les roches ont été transformées.
Le métamorphisme de l’auréole de Flamanville est un métamorphisme de contact : il n’affecte les roches que sur de faibles distances ; le facteur essentiel dans ce cas est la température du magma monté à travers les roches sédimentaires.

Métamorphisme et mouvements des plaques

Les conditions du métamorphisme ne peuvent se produire que dans certaines régions du globe : les zones instables de la lithosphère, là où les plaques se rencontrent. Dans les zones de subduction et de collision, les roches sont soumises à des températures et à des pressions considérables, elles peuvent se métamorphiser. En certains points, l’augmentation de température est telle que les roches fondent partiellement et, en présence d’eau, donnent naissance à un magma granitique qui représente la forme ultime du métamorphisme.

Lors de la formation des chaînes de montagnes, le magma granitique peut migrer vers le haut tandis que les roches métamorphiques formées en profondeur sont entraînées vers la surface. Toutes ces transformations se réalisent au cours de millions d’années.

Métamorphisme

A lire

Le métamorphisme provoqué par des augmentations très importantes de température et de pression fait subir aux roches de profondes transformations.

Le métamorphisme régional affecte des roches situées en profondeur et sur de grandes surfaces.

Le métamorphisme de contact, local est dû à une intrusion de granite.

Le mouvement des plaques, dans les zones actives, peut expliquer la formation du granite et des roches métamorphiques ainsi que leur présence au sein des chaînes de montagnes.

 

8 réflexions sur “Le granite, terme ultime du métamorphisme

  1. (trf de blog, ne pas tenir compte de la date de com.)Quel grand article, et combien de questions essentielles qui vaudraient à elles seules bien des livres!Surtout la dernière, concernant notre place et notre influence sur notre monde… Et quand je dis « notre », je pense de façon large à ce monde que nous peuplons, avec tous les autres êtres vivants, qui ont la même légitimité que la nôtre à le peupler… 🙂

    J'aime

  2. Bonjour Geneviève ! je viens de découvrir que la Corse , terre de mes ancêtres , n'avait rien à envier aux autres régions en matière de granite ! Une belle surpriZe pour moi ! Je t'embrasse !BiZous et Amitiés ! Daphnée Commentaire de Daphnée du 3 juillet 2010

    J'aime

  3. Le 03 juillet 2010 à 12:05 – jeffmixcoucou un bye que je suis pas venu mais avec les cours c'est dur de gere le site d'allai voir tout le monde et bosse donc un grand désoler un gros bisous et a binetôt JEFFMIX

    J'aime

  4. Le 03 juillet 2010 à 12:07 – envieUn très joli , très instructif tour du monde comme on l'avait jamais vu ! excellente idée et magnifique slide ! j'ai adoré ! un petit penchant pour la Serpentine de Tasmanie ! BiZous ! Daphnée

    J'aime

  5. Le 04 juillet 2010 à 01:47 – musicalementjjycJ'ai trouvé ces oeufs de minerais tout simplement fantastiques. Merci beaucoup pour ce merveilleux partage. Bon dimanche demain. JJYC….

    J'aime

  6. Le 14 juin 2010 à 09:49 – muzicartSalut ma soeur, Tu es vraiment sensass ! ce blog est une réussite … à chaque fois que j'y viens, je reste en arrêt! Je t'embrasse fort. Jean-Michel.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.