La pollution de l’environnement

Il ne sert à rien de se voiler la face … Notre environnement n’est pas toujours un jardin paradisiaque que l’on s’imagine …

  

  … la pollution
La pollution chimique de notre environnement est devenue un défi quotidien. L’hépatotoxicité de nombreuses substances a été démontrée, soit expérimentalement chez l’animal, soit chez l’homme. Les lésions observées sont rarement des hépatites, mais des cirrhoses et des cancers.
Voiture écologique
Souvent ces toxiques sont aussi des inducteurs enzymatiques susceptibles d’accélérer leur propre dégradation par le foie, ou celle d’autres substances, notamment médicamenteuses, qui, dans ces conditions, peuvent à leur tour devenir toxiques. L’induction enzymatique en effet multiplie l’activité des enzymes hépatiques qui détruisent la plupart des substances étrangères à l’organisme. Lorsque cette dégradation est accélérée, peuvent s’accumuler dans le foie des métabolites souvent hautement toxiques capables d’entraîner des lésions hépatiques graves.

Polluants, pesticides

Les polluants les plus connus sont les pesticides, les diphényls chlorés, certains dérivés halogénés, les nitrosamines et des métaux : le plomb, le mercure, le calcium, l’arsenic, le phosphore. Toutes ces substances peuvent chez l’animal entraîner des lésions hépatiques ou des troubles du fonctionnement; le D.D.T., par exemple, en modifiant chez certains oiseaux le métabolisme des hormones sexuelles par le foie, a déterminé la destruction de quelques espèces, les femelles étant devenues incapables de pondre des œufs viables ! Certaines substances peu dégradables, ainsi les diphényls chlorés, ont été retrouvées dans des plantes, dans les viscères de certains animaux, dans les eaux des océans, des rivières et des lacs, notamment dans les zones industrielles. Dans ces conditions, il n’est pas étonnant de constater que chez les hommes vivant dans ces régions polluées, 30 à 50 % des échantillons du tissu graisseux contiennent des substances qui sont chez l’animal hépatotoxiques.

2 réflexions sur “La pollution de l’environnement

  1. Le 06 juin 2010 à 09:14 – envieOu aller , quoi manger , que boire ??? et quoi penser de ce que nous sommes en train de laisser à nos générations futures ! On parle de leur retraite mais dans quel état y arriveront ils ?BiZous Geneviève ! Daphnée

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.