Dinosaure

CERIN : un récif fossile au voisinage d’une lagune

Tout à côté de Belley (dans le Bugey, à 80 km au nord-est de Lyon), à Cerin, se trouvait un des plus grands chantiers de fouilles d’Europe. Le calcaire de Cerin fut à l’origine exploité pour ses pierres lithographiques, donc avec beaucoup de précautions afin de préserver la qualité des pierres. Dès le début, de très beaux fossiles y furent mis à jour. Par la suite, le chantier se révéla une réserve riche de fossiles d’une exceptionnelle qualité.
Il y a 140 millions d’années, un climat tropical régnait à l’emplacement actuel de la France. Une barrière coralienne s’étendait sur la bordure orientale et méridionale du Jura ; elle enserrait un lagon aux eaux calmes et bien protégées de la haute mer par un récif à fleur d’eau. Ce lagon ne pouvait sans doute communiquer avec la mer que par quelques passes. Des mouvements marins périodiques (marées, tempêtes), l’alimentaient en eau chargée d’une boue calcaire, étant donné l’environnement corallien. Cette boue s’est déposée sur le fond, constituant ce qui est devenu le calcaire lithographique visible dans la carrière.
L'oeil d'un iguane

 

Beaucoup d’animaux marins se sont trouvés piégés dans la lagune inhospitalière, dont les eaux peu profondes et très calmes étaient trop chaudes et insuffisamment oxygénées. Seuls quelques Animaux fouisseurs, connus par les traces qu’ils ont laissées dans le sédiment boueux, semblaient pouvoir vivre dans ce milieu. Les vents violents secouaient les plantes des îles voisines apportant dans la lagune des quantités de débris végétaux terrestres. Les cadavres d’animaux et les restes végétaux se sont trouvés « moulés » fidèlement dans la boue calcaire. En raison de la chaleur, la lagune s’est périodiquement asséchée. De grands Animaux terrestres (Tortues géantes,
Tortue géante
Dinosaures sauteurs) habitants des îles voisines, s’aventuraient parfois sur la lagune asséchée, au cours de leurs déplacements ou pour se nourrir. (La reconstitution d’un saut de Dinosaure a permis de constater que de par les empreintes de pas caractéristiques des Dinosaures il été permis de déduire que leurs auteurs se déplaçaient par bonds de plus de deux mètres …).

Rédigé par Geeeen

Geneviève Chatillon, - Géologie, récits de voyages - Planète Terre. Blog non professionnel

(10 commentaires)

  1. Le 05 mars 2010 à 19:50 – hydromelmoi aussi je refuse le dialogue alors je suis là avec toi ….solidaire … merci

  2. Le 06 mars 2010 à 03:45 – musicalementjjycMerci pour tout. Tu me fais signe si les choses se replacent. Bonnne fin de semaine et à une prochaine, j'espère. JJYC….

  3. Le 06 mars 2010 à 08:57 – plaizirBonjour Geneviève ! un petit passage et coucou de soutien ! BiZous et Amitiés ! Daphnée

  4. Le 06 mars 2010 à 21:40 – xray…..et les gens « normaux » ne sont pas forcement tous exceptionnels

  5. Le 10 mars 2010 à 02:17 – xrayJ'ai lu l'article sur le dernier album du dieu-feu-j.Hendrix.Assez d'accord avec l'article ,à ceci près que , la version de « Red house » est réelement inédite et vaut , à elle seule, la raisond'acheter ce disque.Il est vrai que pour le reste , je 'nauterais ce disque : 4/10. Par contre les nouvelles rééditions des 3 autres albums valent du 9/10 question réactualisation avec desbonus video pas mal du tout. Amitiées Musicales et littéraires…LorenZo

  6. Le 20 mars 2010 à 13:54 – enviepetit passage ! petit coucou ! pour de grosses biZes Amicales ! Belle et douce journée Geneviève ! Daphnée

  7. Le 20 juillet 2010 à 11:32 – peppersound….j'aime beaucoup cette musique , j'ai vu dix fois le film…au moins !!! belle journée à toi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.