Les séismes sont les frissons de la Terre

SFR vient d’annoncer ceci :  » Par solidarité avec la population haïtienne, victime du séisme du 12 janvier, SFR annonce la gratuité totale des appels vers Haïti (appels vers les fixes et mobiles) depuis les réseaux fixe et mobile SFR.

Séisme en Haïti du 12 janvier

 

  Séisme Haiti – SFR offre les communications mobiles et fixes

Les appels vers Haïti seront gratuits à partir de ce soir, 15 janvier, minuit et ceci jusqu’au 15 février dans un premier temps.

Les appels seront donc gratuits depuis un mobile et depuis un fixe pour les clients utilisant une Neuf Box SFR et bénéficiant de la téléphonie illimitée

Une éventuelle rallonge de temps sera annoncé sur le site de SFR.

(AccessoWeb)


seisme.png

 

La Croix-Rouge française lance un appel à dons pour venir en aide à la population haïtienne victime du séisme du 12 janvier.

L’équipe de la Croix-Rouge française déjà sur place, s’apprête à acheminer des renforts en hommes et matériels.

Merci de permettre de venir en aide aux nombreuses victimes du séisme (clic sur ce lien).

 


Beaucoup de nos contemporains ont senti un jour le sol frémir sous leurs pieds, même en France, pays qui semble heureusement à l’écart des grands séismes. Les séismes ou tremblements de terre peuvent se révéler dévastateurs comme celui qui vient de survenir en Haïti.

Un violent séisme a frappé hier Haïti. Ce pays, l’un des plus pauvres de la planète vient de subir une tragédie. C’est une « catastrophe majeure » pour le pays le plus en difficulté du continent américain, déjà frappé ces dernières années par une série de catastrophes naturelles meurtrières. Le séisme fût si puissant qu’il a été ressenti jusqu’à Guantanamo à Cuba.

Les séismes sont des manifestations fréquentes à la surface du globe. La plupart ne sont pas ressentis par la population mais seulement enregistrés par des appareils ultra-sensibles. Leur durée est de l’ordre de quelques dizaines de secondes.
Ils provoquent des victimes s’ils surviennent dans une région habitée. Mais d’autres facteurs entrent en ligne de compte, par exemple la nature du terrain, les caractéristiques des constructions.  De toute façon, pour avoir une sécurité absolue, il faudrait évacuer des régions et des villes entières telles l’Italie du Nord, la Grèce, San Francisco ou Mexico ..
En profondeur, sous l’action des mouvements de l’écorce terrestre, les roches se déforment pendant des dizaines, voire des centaines d’années. Lorsque la tension dépasse la résistance des roches, il y a rupture (comme peut le faire un ressort de montre trop remonté). Une fracture se produit en un point nommé foyer du séisme. A partir de ce point l’énergie emmagasinée dans les roches sous tension est libérée brutalement sous forme d’ondes constituant le tremblement de terre. Ces ondes se propagent dans toutes les directions et atteignent la surface.
L’épicentre, point de la surface du globe le plus proche du foyer profond, est la zone d’intensité maximale. L’énergie transmise par les ondes s’atténue au fur et à mesure que l’on s’éloigne de l’épicentre.
Les séismes sont très fréquents à la surface du globe. Si beaucoup ne sont pas ressentis, certains sont dévastateurs.
L’étude sur le terrain utilise une échelle d’intensité à 12 degrés, permettant d’établir la zone où le séisme a été ressenti par l’homme, les lignes isoséistes et l’épicentre.
Un séisme résulte donc de la rupture brutale de roches en profondeur, au foyer, point à partir duquel les ondes se propagent dans toutes les directions.
Les sismographes pourront-ils un jour faire qu’il y ait moins de victimes ? Ils auscultent la terre. Partant de la surface du globe on distingue l’écorce, le manteau et le noyau.
L’étude de la propagation des ondes à l’intérieur du globe leur a permis de mettre en évidence une couche appelée asthénosphère, couche « molle » où la vitesse des ondes diminue.
De dire que l’asthénosphère est surmontée de la lithosphère plus rigide comprenant l’écorce et la partie supérieure du manteau.
Pour certains continents on constaterait que plus le foyer du séisme est profond, plus il est éloigné de la côte, sous le continent. Les foyers des séismes sont localisés sur un plan incliné qui plonge sous le continent.
Ces sismographes enregistrent donc et amplifient les ébranlements ou ondes sismiques qui prennent naissance au foyer du séisme. L’examen des sismogrammes permet de déterminer l’énergie dégagée par un séisme et révèle la structure interne du globe.

Le puissant tremblement de terre qui a frappé hier l’ouest d’Haïti aux Antilles dans la capitale Port-au-Prince a eu une magnitude 7 .

De nombreux bâtiments se sont effondrés dont le Palais national qui abrite la présidence ainsi que plusieurs ministères. Même le parlement et la cathédrale se seraient également écroulés

La très violente secousse a duré plus d’une minute perturbant toutes les communications dans l’île.

L’épicentre du séisme se trouvait à 15 Kilomètres à l’ouest de port-au-Prince et à 10 Kilomètres de profondeur. Une forte réplique de 5,9 a frappé sept minutes après, puis une deuxième un quart d’heure plus tard.

Les séismes superficiels produisent les plus grands dégâts.

Un partage de photographies de Lisandro Suero

Clichés du drame

Présentés comme ayant été pris après le séisme, ils révèlent des situations chaotiques, des villes dévastées.
Drame d'Haïti

Drame d'Haïti

 

Drame d'Haïti

Des immeubles se sont effondrés, il y a de nombreux blessés, des survivants hagards, des habitants qui s’affairent pour tenter de déblayer des décombres….

Drame d'Haïti
Nous présentons nos condoléances aux familles de victimes.

 

7 réflexions sur “Les séismes sont les frissons de la Terre

  1. Le 27 janvier 2010 à 18:18 – gifibrillegenerateursDifficile de se rendre compte de ce que l'on peut vraiment vivre dans de telles situations, mais ça fait froid dans le dos… On est quand même drôlement privilégiés, et on peut se sentirhonteux de rouscailler pour des broutilles…

    J'aime

  2. Le 13 janvier 2010 à 17:27 – babadéja que leur vie n'était oas facile.Audela de cette catastrophe naturelle qui pansera rapisement ces plaies,la nature reprend toujours ses droits,la catastrophe humaine va être terrible etj'ai une pensée attristée pour ces lmillers de pauvres gens duremnt touchés.

    J'aime

  3. Le 13 janvier 2010 à 22:23 – musicalementjjycC'est à se demander quand les Haïtiens auront un jour des conditions meilleures. Tes explications étaient superbes comme d'habitude et que dire des photos… Merci et bonne journée… JJYC….

    J'aime

  4. Le 16 janvier 2010 à 20:03 – gifibrillegenerateursIls n'avaient en effet pas besoin de ça… Les évènements sismiques en France sont plutôt modestes, à de rares exceptions, on le voit entre autre sur la côté d'Azur, en Savoie, voire le Pas deCalais. Sans vérifier, de mémoire, le dernier tremblement de terre ayant fait des dégâts en France date de 1909 je crois, ou 1912, faudra confirmer. Mais c'était incomparable à Haïti..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.